Quand Microsoft se lance dans la réalité augmentée

Équipé d’un casque réalité augmentée HoloLens, d’un casque RV Oculus Rift ou HTC Vive pour le faire fonctionner, l’utilisateur pourra profiter de la technologie Holographic de Microsoft et de son espace de travail spécifique depuis n’importe quel PC équipé de Windows 10. Windows Holographic est conçu dans le but d’offrir une expérience immersive inégalée et fonctionnelle.  Initialement dédié à HoloLens, cet environnement holographique permet désormais d’être utilisé sous Windows 10. L’écosystème virtuel sort de son cadre passif et se transforme en un véritable espace de travail où utilisateurs particuliers et professionnels interagissent pour concrétiser leur projet ou aussi pour collaborer.

Réalité virtuelle et augmentée : 2 concepts divergents et pourtant complémentaires

La réalité virtuelle fait traditionnellement référence aux casques RV tandis que lorsqu’on parle de réalité augmentée on ne peut pas s’empêcher de penser à ces fameuses lunettes intelligentes. Si la première technologie a pour but principal d’immerger l’utilisateur dans un environnement virtuel, la seconde l’aide à interpréter tout ce qu’il perçoit à l’extérieur de façon la plus objective possible.

À première vue, les deux technologies ne convergent en aucun point.
Or, quand le virtuel vient nous accompagner pour concrétiser le réel, les deux technologies convergent vers le même objectif. Il suffirait pour ce faire d’instaurer un environnement leur permettant de coexister. Une sorte d’interface où porteurs de casque réalité virtuelle HTC Vive et casque réalité augmentée Microsoft HoloLens peuvent interagir de façon collaborative et tirer parti des solutions applicatives implémentées dans un tel environnement.

La technologie Holographic de Microsoft s’apparente à un environnement virtuel 3D dans lequel il est possible de manipuler des applications et d’utiliser des services (consultation d’e-mails et de calendrier, lancement d’appel Skype, parcours du pays de l’autre bout de monde, etc.).  Le tout, en portant un casque RV ou de réalité augmentée.

Windows Holographic : une plateforme destinée à unifier les solutions

Microsoft prévoit atteindre une performance annuelle de vente de 80 millions d’appareils RV d’ici l’horizon 2020. La firme reconnaît tout au moins la difficulté pour certaines solutions actuelles de s’adapter à son environnement holographique comme c’est le cas pour la plupart des objets connectés vendus au public. Windows Holographic a été justement conçu dans le but d’unifier ces solutions. L’objectif étant de mettre en place une couche logicielle unifiée et pouvant être exploitée par l’usage d’appareils connectés de toute taille.

L’éditeur tente d’adopter à peu près la même approche qu’avec son Windows dédié à l’internet des objets. Ce qui incitera les constructeurs à s’en servir de façon générique pour créer un ensemble de solutions intercompatibles. Les développeurs pourront y apporter leur touche avec possibilité de tester et d’exploiter leurs solutions dans cet écosystème sans à se soucier de savoir avec quel terminal celles-ci seront finalement utilisées. Windows Holographic est intégré à Windows 10, lui-même un Operating System à la base d’HoloLens. Microsoft n’aura plus qu’à convaincre ses partenaires Acer, AMD, ASUS, CyberPowerPC, Dell, Falcon Northwest, HP, HTC, iBuyPower, Lenovo, MSI ou Qualcomm, de l’utiliser en développant des solutions autour de la réalité virtuelle sous Windows 10.

Compatibilité avec les PC Windows 10

Durant l’Intel Developer Forum, l’éditeur a annoncé que tous ses PC fonctionnant sous Windows 10 seront compatibles Windows Holographic à compter du début de l’année 2017. Par la même occasion,  Microsoft indique dans son billet que la technologie sera exploitable par d’autres appareils RV comme l’Oculus Rift et le Vive de HTC. Les possesseurs de tels produits pourront alors exploiter les applications et jeux qui tirent parti d’holographic. Une mise à jour globale du système d’exploitation sera indispensable. Utilisateurs particuliers et professionnels profiteront alors d’une nouvelle expérience multitâche en réalité mixte au travers une interface holographique combinant éléments 2D et 3D.


Article précédent Article suivant