L’iPad pro moqué par Microsoft dans une publicité

Comparaison Ipad Pro et Tablette Surface

Dans un spot publié le 16 août, Microsoft tourne au ridicule la tablette de son éternel rival et présente sa Surface pro 4 comme une véritable alternative au PC.

Le spot publicitaire met en scène Siri, assistant vocal de la marque à la pomme, invitant Cortana à fêter l’apport du clavier à son iPad pro. L’assistant vocal de la firme de Redmond demande à ce dernier si son prétendu ordinateur est aussi équipé d’un puissant processeur (Core i7), de suites bureautiques en version intégrale, d’un trackpad et de ports externes… Embarrassé par  toutes ces questions, Siri se demande finalement si c’était une bonne idée d’inviter Cortana à la fête…

Surface Pro 4 et d’iPad Pro se livrent à un duel pour disputer le titre d’ordinateur. Laquelle des deux tablettes sortira vainqueur ? Vous ne tarderez pas à le savoir.

Surface pro 4 vs iPad pro 

Côté minimalisme : iPad Pro conserve son titre

L’iPad Pro offre un plus grand espace que Surface Pro, gagne en finesse et légèreté : deux critères de choix quand on opte pour un appareil nomade. L’écart est de 6,9 mm et 723 grammes pour la tablette Apple contre 8,4 mm et 798 grammes pour le modèle de Microsoft.

Système d’exploitation : honneur à Surface Pro 4

iPad Pro fonctionne sous iOS 9, Surface Pro sous Windows 10 : la victoire revient naturellement à la tablette de la firme de Redmond. L’avantage majeur : on peut travailler dessus comme on le ferait sur PC sans restrictions.

Résolution et design d’écran : iPad Pro marque un point

Les diagonales d’écran sont relativement assez proches (12,9 pouces pour iPad et 12,3 pouces pour Surface). iPad prend légèrement le dessus avec une définition d’écran de 2732 x 2048 pixels contre 2746 x 1824 pixels pour Surface Pro. Bien que les angles de vision et techniques d’affichage soient assez proches, la tablette Apple offre le plus de confort en termes d’utilisation et de rendu d’images. Les dalles affichent la même luminosité, mais l’ardoise grande taille de la marque à la pomme offre un meilleur rendu de contraste. 

Autonomie : iPad Pro pulvérise son rival

L’on peut travailler jusqu’à huit à onze heures d’affiler sur iPad Pro alors que la tablette Microsoft peine à durer plus de 7 h 30.

Configuration matérielle : Surface Pro gagne à tous les coups

iPad Pro embarque la configuration d’une tablette et non pas d’un ordinateur : 4 Go de mémoire vive, une puce A9X, 32 Go ou 128 Go de SSD tout au plus. Quant à la surface Pro 4, elle est dotée de composants PC purs et durs: Intel Core m3, Core i5 ou i7, 4 à 8 Go de mémoire vive, 128 à 512 Go d’espace de stockage. Côté connectique, la Surface Pro 4 propose en plus une sortie vidéo mini displayPort, un emplacement micro SD et une prise USB 3 plein format.

Stylet 2.0 : Surface Pro conserve une longueur d’avance

L’Apple pencil, pourtant vendu à 109 € en option, est plus grand et moins confortable.

Clavier optionnel : Surface Pro apporte un must

Le clavier tablette iPad, pourtant vendu à 180 € contre seulement 150 pour celui de l’ardoise Microsoft, est uniquement disponible en mode QWERTY. Le toucher est moins agréable que sur celui de la tablette surface Pro qui lui en plus, dispose d’un Touchpad plus ergonomique. Le clavier Surface Pro 4 est aussi rétroéclairé. Un must qui met directement la tablette Apple au tapis.

Côté prix : Égalité

L’iPad Pro est accessible à partir de 919 € avec 32 Go de SSD et du WiFi, la surface Pro 4 est disponible à partir de 999 € avec 128 Go de disque dur et du WiFi.

Verdict final : Surface Pro 4 sort vainqueur

Comme il a été démontré, l’iPad Pro bien que performante ne peut pas prétendre remplir les fonctions d’un ordinateur portable à part répondre à quelques e-mails et créer des petites présentations diapositives.

 


Article précédent Article suivant