Comment allonger le timeout d’un service Windows 10 ?

« Windows n’a pas pu démarrer le service » ou « le service n’a pas rapidement répondu à la demande de lancement », voilà là les messages qui nous s’affichent parfois quand le temps maximum alloué au démarrage d’un service (timeout) est écoulé. Il est donc normal que les utilisateurs affichent parfois le besoin de rallonger le timeout des services afin de ne plus avoir ce genre de messages d’erreur. Cela donnera aussi plus de temps au système pour essayer de démarrer le service. Voyons d’abord c’est qu’est le timeout d’un service Windows et son importance pour le fonctionnement du système. Notre tutoriel portera sur la démarche à suivre pour rallonger le timeout sous Windows 10.

Le timeout d’un service Windows : qu’est-ce que c’est ?

Le timeout pourrait être défini comme l’expiration d’un délai ou comme la durée préconfigurée pour l’exécution d’une opération sur le système. Dans notre contexte, c’est le temps d’attente que Windows accorde à ses services pour se démarrer. Puisqu’il faut un minimum de temps à un service pour se lancer. Il est généralement de 30 secondes et est défini par défaut sous Windows. Passé ce délai, le système a considérera que le service rencontre des problèmes et donc cessera d’essayer de le démarrer. Ce qui n’est pas forcément ce que vous voulez.

Le timeout est-il important ?

Tous les systèmes d’exploitation disposent de cette fonction timeout. Il est important de définir un délai pour permettre aux différents services d’un système de démarrer. Ceci permet de régulariser les différents paramètres de lecture et donner du temps au service de se mettre à jour. Le timeout permet l’exécution correcte des longues requêtes du système. Il prévient l’exécution brusque de certains services. Car si tous les services peuvent se lancer simultanément, le système sera bien vite dépassé et incapable d’exécuter les requêtes de l’utilisateur.

Le timeout permet aussi au système de savoir quand arrêter d’essayer de faire fonctionner un service. Ceci permet de réduire la charge sur la machine hôte qui ne peut pas indéfiniment essayer de lancer un service. Cela consommerait trop de ressources. Mais force est de constater que malgré l’importance de ce paramètre, peu d’utilisateurs le connaissent.

Utilisateurs et timeout : hors service ?

Beaucoup d’utilisateurs (même parmi les plus avertis) ne connaissent pas cette fonction. Il faut savoir que les spécialistes sont avertis de l’utilité du timeout. L’essentiel pour les utilisateurs moyens est de disposer d’un appareil fonctionnant avec fluidité. Ils ne savent pas que les services qu’ils utilisent ont besoin d’un temps de démarrage pour répondre à leurs requêtes.

Si vous aussi vous avez reçu ces messages d’erreur et que vous ne saviez pas comment résoudre le problème, sachez dès à présent que la solution se trouve dans le timeout. Bien sûr si le service en lui-même est dysfonctionnel, augmenter le timeout pour lui permettre de s’exécuter ne servira à rien. Mais cela vaut le coup d’essayer de d’abord rallonger le timeout avant d’envisager d’autres solutions.

Allonger le timeout nécessite de se rendre dans l’éditeur de registre (pas pour les novices donc). Mais rassurez-vous, nous avons simplifié au maximum la procédure pour vous permettre d’y arriver très simplement.

Comment allonger le timeout d’un service Windows 10 ?

Si vous souhaitez allonger le timeout d’un service Windows 10, il vous suffit de suivre les indications ci-après :

  • Ouvrir la base de registre regedit en faisant : Démarrer — Rechercher dans Windows (icône de loupe) — Regedit
  • Dérouler jusqu’à HKEY_LOCAL_MACHINES/SYSTEM/CurrentControlSet/Control.
  • À droite, si la valeur ServicesPipeTimeout existe, l’ouvrir et la modifier.
  • Si elle n’existe pas, créer une Nouvelle Valeur DWORD ayant pour nom « ServicesPipeTimeout ».
  • Ouvrir la valeur ServicesPipeTimeout et indiquer que la base sera décimale puis fixer la valeur a 60 000 c’est-à-dire 60 secondes soit 1 minute.
  • Valider par OK et redémarrer Windows pour que la modification soit prise en charge.

 

Voilà la procédure à suivre pour modifier le timeout des services de Windows. Sachez que vous pouvez définir le délai que vous voulez. SI vous avez un programme qui a du mal à fonctionner, pensez à essayer différentes valeurs pour voir si cela résout le problème. Si ce n’est toujours pas le cas, réinstallez-le simplement.


Article précédent Article suivant